Skip header and navigation

208 records – page 1 of 11.

Séchage du sapin baumier et subalpin: pour une meilleur compréhension

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub52907
Author
Lavoie, Vincent
Date
November 2019
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Date
November 2019
Material Type
Research report
Physical Description
4 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Air drying
Balsam
Drying
Fir
Logs
Lumber
Moisture content
Performance
Sawmills
Subalpine fir
Wet pockets
Wood yards
Series Number
FPI WP 2019
Language
French
Abstract
Des travaux récents tant dans l’est que dans l’ouest du Canada ont montré que le comportement au séchage du sapin subalpin (A. lasiocarpa) et du sapin baumier (A. balsamea) est similaire, ce qui permet une application de solutions communes à partir de travaux effectués sur l’une ou l’autre variété de sapin. Le présent document se veut une revue sommaire de résultats de travaux antérieurs et de bonnes pratiques pouvant être adoptées à court terme pour améliorer le séchage de cette essence.
Documents
Less detail

Le contrôle des moisissures avant et après séchage

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub49652
Author
Gignac, Manon
Date
2016
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Gignac, Manon
Date
2016
Material Type
Research report
Physical Description
36 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Fungi
Wood
Wood fungi
Forestry
Drying
Prevention
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Pour différentes raisons, les moisissures représentent un défi constant lors de la production de bois résineux et feuillus : santé, environnement, qualité et stratégies de production. Elles sont aussi une préoccupation constante pour les consommateurs et à l’origine de réclamations qui peuvent être très coûteuses pour les producteurs. Un sondage en 2014 dans l’Est du Canada révélait qu’en moyenne les coûts annuels liés à la détérioration biologique étaient de 60 000 $ par usine. Dans le cas d’une usine intégrée, spécialisée en transformation primaire et secondaire de feuillus et résineux, ces coûts avaient atteint près de 475 000 $ pour cette même année. Ces coûts sont liés à un ensemble de facteurs : modification du procédé, perte de productivité, réclamations, pertes de ventes (Gignac, 2015). Plusieurs facteurs peuvent contribuer au développement de moisissures dont la teneur en humidité du bois, les conditions climatiques et la durabilité naturelle propre à l’essence de bois. Avec les années, FPInnovations a acquis beaucoup de connaissances, accumulé beaucoup d’information, de données et de savoir-faire à travers ses projets de recherche et son soutien technique à l’industrie. En combinaison avec d’autres données disponibles dans la communauté scientifique, nous proposons de résumer l’information pertinente pour l’industrie et de la présenter sous forme de document de vulgarisation. Ce document se veut un outil simple et pratique pour le personnel de l’industrie de la transformation du bois afin de les soutenir dans la prise de décision concernant les stratégies d’entreposage, de séchage à l’air, séchage au séchoir, gestion du bois sec et transport jusqu’à sa destination finale, le consommateur. Ce document de référence regroupe les connaissances générales en lien avec les problématiques de moisissures.
Documents
Less detail

Évaluation de nouvelles approches pour réduire la courbure des rangs du haut des chargements de séchoirs

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub5808
Author
Savard, Marc
Gignac, Manon
Labrecque, Guy
Date
March 2016
Edition
40213
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Savard, Marc
Gignac, Manon
Labrecque, Guy
Date
March 2016
Edition
40213
Material Type
Research report
Physical Description
16 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Lumber drying
Kilns
Lumber defects
Series Number
301010408
E-4978
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Des pièces de bois sont régulièrement rejetées à l’entrée de la raboteuse en raison de courbures excessives. Elles proviennent en majorité des rangs du haut des chargements de séchoirs. À cet endroit, les pièces ne sont pas contraintes, et les conditions de séchage sont souvent plus sévères. Dans une étude antérieure de Forintek Canada Corp., Garrahan (1997) a démontré l’impact du poids de chacune des rangées sur le déclassement du bois en fonction de la hauteur du chargement. La figure 1 montre que les pertes en valeur diminuent du haut du chargement jusqu’au bas. Le poids exercé par les rangées supérieures est de plus en plus important et permet de contraindre le bois en place en cours de séchage.
Documents
Less detail

Développement d'un prototype industriel de reséchage par haute fréquence en continu

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub5818
Author
Lavoie, Vincent
Tanguay, F.
Kendall, J.
Date
April 2016
Edition
40274
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Tanguay, F.
Kendall, J.
Date
April 2016
Edition
40274
Material Type
Research report
Physical Description
23 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Drying
Kilns
Seasoning high frequency
Series Number
E-4981
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
La technologie de séchage par haute fréquence en continu développée par FPInnovations et Hydro-Québec a récemment été démontrée à l’échelle semi-industrielle (précommerciale) (Lavoie et al. 2015). Les essais de séchage ont porté principalement sur des applications de produits à valeur ajoutée. La technologie est viable techniquement et peut répondre à des besoins de séchage de précision pour des applications spécifiques. La technologie a également le potentiel de resécher des pièces demeurées humides (volontairement ou involontairement) lors de la production de bois d’œuvre.
Documents
Less detail

Développement d'une technologie de séchage par haute fréquence en continu pour améliorer la fabrication de produits à valeur ajoutée

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39873
Author
Lavoie, Vincent
Date
2014
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Date
2014
Material Type
Research report
Physical Description
13 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Drying
Kilns
Seasoning high frequency
Series Number
301007951
E-4896
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
CONTINUOUS PROCESS
HIGH FREQUENCIES
KILNS
DRYING
Abstract
Ce projet consiste à faire la démonstration à l’échelle semi-industrielle d’un procédé de séchage de précision par haute fréquence en continu développé pour améliorer la qualité des produits séchés à la fin de la première ou au début de la deuxième transformation du bois. Plus spécifiquement, les objectifs du projet sont de : Ø Concevoir, fabriquer et démontrer le fonctionnement d’un séchoir par haute fréquence en continu à l’échelle préindustrielle qui peut être intégré dans les usines de rabotage ou à l’entrée des usines de deuxième transformation; Ø Transférer la technologie à un intégrateur devenant le fournisseur de l’équipement pour l’industrie canadienne de la transformation du bois.
Documents
Less detail

OASIS : outil d'analyse du séchage et de stratégies de prétriage - Mise à jour

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39874
Author
Lavoie, Vincent
Date
2014
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Date
2014
Material Type
Research report
Physical Description
10 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Drying
Kilns
Sorting
Computer software
Energy
Costs
Series Number
301008028
E-4897
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Seasoning - Kiln drying - Computer simulation
Seasoning - Kiln drying - Cost
SORTING
ENERGY CONSUMPTION
Abstract
Les objectifs de ce projet consistent à : Ø Intégrer un module énergétique pouvant servir à démontrer la consommation énergétique thermique et ses coûts et également démontrer les gains énergétiques reliés à différentes stratégies de triage; Ø Intégrer une base de données générique pour les essences de l’Ouest canadien. Tel que présenté dans l’introduction, les objectifs initiaux relativement à l’intégration d’un module de reséchage et à la revue des pratiques de triage à travers le Canada ont été remplacées par la mise à jour du logiciel nécessaire et passant par une recodification du logiciel d’un langage Visual Basic à C#.
Documents
Less detail

Élément 4 : Initiative de recherche sur les bois feuillus - Développement de nouveaux procédés et de nouvelles technologies pour le secteur des bois feuillus ; Meilleures pratiques pour éviter la formation de gerces et de fentes sur les produits de bois feuillus. Première partie - Gerces et fentes : causes et prévention

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39912
Author
Yang, D.-Q.
Normand, D.
Date
April 2014
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Yang, D.-Q.
Normand, D.
Date
April 2014
Material Type
Research report
Physical Description
23 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Hardwoods
Lumber defects
Series Number
Programme des technologies transformatrices
Projet no TT4.3.03
Project no.201005167
E-4906
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Hardwoods - Defects
Control
Abstract
La formation de gerces et de fentes sur les produits du bois est un problème majeur pour les fabricants de produits de bois feuillus et les consommateurs. En effet, des gerces et des fentes peuvent se former sur les billes, les sciages verts et séchés et sur les produits finaux et ce, en cours de fabrication, de séchage, de transformation, d’entreposage et d’utilisation finale des produits du bois. De nombreux facteurs internes et externes influent sur la formation de gerces et de fentes. Signalons notamment l’essence, la teneur en humidité du bois, la méthode d’entreposage, les procédés de séchage, la température, l’humidité relative, la vitesse de l’écoulement de l’air et les rayons solaires. Bien qu’il soit impossible d’empêcher complètement la formation de gerces et de fentes, il est toutefois possible d’en limiter le nombre à un niveau acceptable par l’application de mesures appropriées. Parmi ces mesures, on compte non seulement les meilleures pratiques relatives à la récolte, à l’entreposage, au débitage et au séchage du bois, mais aussi l’utilisation de dispositifs mécaniques et le contrôle des conditions ambiantes de l’utilisation des produits finaux. Le présent rapport fait état de connaissances scientifiques sur la nature de différents types de gerces susceptibles de se manifester sur divers produits du bois, les conditions qui en favorisent la formation et les mesures de contrôle connexes.
Documents
Less detail

Élément 5 : Initiative de recherche sur les bois feuillus - Développement de nouveaux procédés et de nouvelles technologies pour le secteur des bois feuillus ; Meilleures pratiques pour éviter la formation de gerces et de fentes sur les produits de bois feuillus. Deuxième partie : Prévention des gerces et des fentes par des méthodes de stockage appropriées

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39911
Author
Yang, D.-Q.
Normand, D.
Date
October 2013
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Yang, D.-Q.
Normand, D.
Date
October 2013
Material Type
Research report
Physical Description
32 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Hardwoods
Lumber manufacturing
Storing
Series Number
Programme des technologies transformatrices
Project no TT5.7
Project no.301006878
E-4904
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Hardwoods - Defects
Control
STORAGE
Abstract
La formation de gerces et de fentes dans le bois d’un grand nombre d’essences entraîne des pertes économiques considérables pour le secteur des produits de bois feuillus. En effet, les gerces et fentes peuvent se former sur les billes, les sciages à l’état vert et les sciages séchés au séchoir et à l’air et sur les composants de meubles ou les revêtements de sol et ce, en cours de fabrication de séchage, de transformation, de stockage et d'utilisation finale. Bien qu'il soit difficile d'empêcher complètement la formation de gerces et de fentes sur les produits du bois, il est toutefois possible d'en limiter le nombre à un niveau acceptable par l'application de mesures appropriées. Le présent rapport fait état de connaissances scientifiques sur l’efficacité des méthodes et des produits de protection les plus couramment utilisés pour limiter la formation des gerces sur les billes, les sciages à l’état vert et les composants issus du bois d’érable à sucre et de bouleau jaune en stockage au Québec. Dans le cadre de la présente étude, cinq (5) produits protecteurs ont été appliqués sur des billes et des sciages à l’état vert. Par ailleurs, l’efficacité de trois (3) méthodes a été établie au bout d’une période de stockage de huit (8) semaines. Les résultats ont révélé que ces mesures de protection s’imposaient et qu’elles permettaient dans une certaine mesure, de prévenir la formation de gerces et de fentes sur les produits du bois en question. L’application d’un enduit blanc aux extrémités des billes et des sciages verts stockés s’est révélée le traitement le plus efficace contre la formation de gerces et de fentes. L’encollage d’un papier aux extrémités des composants stockés ou leur enveloppement avec une membrane en plastique s’est révélée la méthode la plus efficace pour les protéger contre la formation de gerces et de fentes. Au terme d’une période de stockage de huit (8) semaines dans des conditions environnementales extrêmes, aucune gerce ou fente n’a été détectée sur les composants en bois d’érable à sucre et de bouleau jaune protégés au moyen de l’une ou l’autre de ces deux méthodes.
Documents
Less detail

Essai d'un humidimètre NIR pour mesurer la teneur en humidité de bois feuillu

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub5777
Author
Lavoie, Vincent
Lejeune, Claude
Tanguay, F.
Dupont, Danick
Ding, Feng
Date
March 2013
Edition
39752
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Lejeune, Claude
Tanguay, F.
Dupont, Danick
Ding, Feng
Contributor
CRIQ
Date
March 2013
Edition
39752
Material Type
Research report
Physical Description
27 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Drying
Moisture content
Hardwoods
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Le mandat du projet consiste en la réalisation d’essais avec un équipement d’acquisition générique NIR (Near Infrared) dans le but de développer des modèles mathématiques pouvant être utilisés pour déterminer le taux d’humidité des planches de bois franc pour quatre essences : le chêne rouge, l’érable à sucre, le merisier et l’érable argenté. Une fois les modèles développés les objectifs plus spécifiques sont d’évaluer le niveau de précision de mesure de la teneur en humidité sur du bois parfaitement équilibré ainsi que déterminer les impacts sur les lectures provenant des facteurs suivants : l’essence, la densité, la qualité de surface, la température du bois, le gradient de teneur en humidité ainsi que la vitesse de passage des planches. Finalement, des essais doivent être réalisés sur du bois provenant directement de l’industrie et n’ayant subi aucun traitement d’équilibrage en laboratoire pour connaître le niveau de précision de lecture dans ces conditions.
MOISTURE METERS
HARDWOODS
Documents
Less detail

Élément 4 : Développement de nouveaux procédés et technologies pour l'industrie des bois feuillus (Projet 9) - Définition des technologies de transformation requises

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39396
Author
McDonald, J. David
Date
March 2012
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
McDonald, J. David
Date
March 2012
Material Type
Research report
Physical Description
18 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Processing
Hardwoods
Series Number
Programme des technologies transformatrices ; Projet TT.4.3.03
201005167
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
L’objectif de ce projet était d’acquérir des connaissances sur les problèmes de fausse détection occasionnés par l’oxydation et la présence de marques ou d’impuretés sur la surface des sciages bruts à l’état vert lors du scannage. Les tests ont permis d’identifier douze différents types de marques ou impuretés de surface qui pourraient biaiser la décision des systèmes de vision. Selon les procédés de fabrication et les équipements utilisés, on les retrouve sur 17 % à 80 % des sciages produits en scierie. Les impuretés les plus fréquemment observées sont les marques de chaines, la présence de sciure et les marques causées par le contact des scies avec un nœud contenant de l’écorce ou de la carie. À eux seuls, ces trois types d’impuretés comptent, dans certains cas, pour plus de 93 % des marques identifiées. Ces types d’impuretés n’ont pas tous la même influence sur la performance d’un système de vision. Certaines marques sont filtrées adéquatement et n’ont aucune répercussion sur la décision de scannage alors que d’autres sont perçues comme des défauts ou camouflent un défaut existant, ce qui a pour conséquence de déclasser ou de surclasser les sciages. L’impact des fausses détections sur la valeur des sciages diffère énormément selon le nombre et la catégorie d’erreurs ainsi que la qualité initiale des sciages affectés par les impuretés. Certains types d’impuretés ont conduit à des pertes de 446 $/Mpmp alors que d’autres ont entraîné des gains de 9 $/Mpmp. Lorsque pondérées, ces fausses détections représentent pour une scierie un manque à gagner annuel pouvant atteindre 250 000 $, si aucune mesure corrective n’est prise pour remédier à la situation. À cet effet, des pistes de solution visant à éliminer ou à limiter les marques ou impuretés à la surface des sciages sont décrites dans ce rapport. Quant à l’oxydation, les tests effectués durant l’hiver démontrent qu’à l’intérieur d’une période approximative de 24 heures, la coloration qui en résulte n’est pas assez importante pour modifier la décision du système de vision. Nous suggérons que d’autres tests soient effectués pour connaître l’impact de l’oxydation dans des conditions différentes.
Processing
Hardwoods
Documents
Less detail

Solution au problème de recirculation du bois dans la scierie

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39690
Author
McDonald, J. David
Bédard, P.
Date
November 2012
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
McDonald, J. David
Bédard, P.
Date
November 2012
Material Type
Research report
Physical Description
10 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Trimming
Saw mills
Optimization
Series Number
Projet General Revenue no 301007097
E-4799
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Sawmill optimization
Edging and Trimming
Abstract
Dans la plupart des scieries de bois résineux, on observe un problème de recirculation du bois entre l’ébouteuse et la déligneuse optimisée. Certaines pièces retournées à la déligneuse par l’ébouteuse, circulent en boucle entre ces deux postes. La plupart des scieries utilisent des paramètres de délignage plus sévère pour atténuer le problème, toutefois le rendement matière s’en trouve affecté par une tendance à surdéligner. FPInnovations propose une solution simple et innovatrice pour résoudre le problème de recirculation du bois dans les scieries. Un prototype a été mis au point en collaboration avec un manufacturier d’équipement et un partenaire industriel. Un système pourvu de marqueurs et de caméras permet d’identifier les retours de l’ébouteuse et de forcer le délignage le cas échéant. L’utilisation de cet outil permet de mieux harmoniser les paramètres de délignage avec l’éboutage et de maximiser le rendement matière sans créer de circulation inutile du bois. Le prototype installé dans une scierie de bois de dimension fonctionne avec un taux de réussite de 97,5 %. Quelques pistes d’amélioration ont été identifiées pour accroître davantage ce niveau d’efficacité. Le système a également permis de réduire le taux de pièces en recirculation de 16 à 3 % dans l’usine où il a été installé. Les bénéfices théoriques évalués à cette usine sont autour de 32 $ par Mpmp déligné en harmonisant parfaitement les paramètres d’optimisation du délignage et de l’éboutage. Dans un contexte plus réaliste, compte tenu du fait que le niveau technologique des optimiseurs diffère, les paramètres d’optimisation au délignage doivent s’approcher de ceux de l’ébouteuse sans être totalement identiques. Ainsi, le gain anticipé pourrait être à mi-chemin, soit 16 $ par Mpmp déligné ou 4 $/Mpmp en considérant que 25 % de la production totale de la scierie passe par la déligneuse. Compte tenu de l’ampleur des bénéfices anticipés, nous pouvons déduire que dans la plupart des cas, le retour sur investissement sera inférieur à 6 mois.
Documents
Less detail

Amélioration de la performance des outils de coupe via la nanodéposition par plasma

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub2790
Author
Laganière, B.
Date
March 2012
Edition
39414
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Laganière, B.
Contributor
Canada. Canadian Forest Service
Date
March 2012
Edition
39414
Material Type
Research report
Physical Description
15 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Tools
Plasma
Series Number
Valeur au bois no FPI-11-10
Projet no 201005269
E-4760
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
CUTTING TOOLS
PLASMA
Nanotechnology
Abstract
Ce rapport présente les résultats obtenus du projet « Amélioration de la performance des outils de coupe par traitement par nanodéposition plasma » qui a débuté le 1er avril 2011 et s’est terminé le 31 mars 2012. L’objectif du projet était de traiter des outils afin d’en améliorer la performance en usine. Cette étude a permis de faire des avancées dans la connaissance et dans l’expérimentation du traitement des outils de coupe par dépôts de couches minces par pulvérisation cathodique. Des collaborations entreprises avec l’Université de Montréal et Arts et Métiers ParisTech de Cluny en France ont permis d’avancer nos connaissances; de même, des traitements effectués chez ces partenaires ont pu être expérimentés en conditions industrielles dans des usines au Québec. Cette étude a permis aussi de corroborer les résultats obtenus dans des tests effectués l’année dernière et qui avaient permis d’atteindre une amélioration de la durée de vie d’environ 35 % pour des outils de canter dans une étude préliminaire. Par la suite, des gains de 43 % ont été obtenus pour une étude plus étendue pour les couteaux de canter. Un autre test effectué avec des scies circulaires dans du bois feuillu avait permis d’obtenir une longévité de 50 %. Ces tests ont permis de corroborer les résultats du test préliminaire et démontrent l’efficacité des traitements de surface des outils par pulvérisation cathodique pour l’industrie de la transformation primaire. Une expertise a pu être montée dans l’opération du réacteur et les paramètres ont été obtenus afin de faire du dépôt avec du CrN. Un service direct de traitement d’outils de coupe est maintenant disponible chez FPInnovations pour effectuer des dépôts de CrN et qui peuvent aider l’entreprise canadienne à mieux d’être plus compétitive.
Documents
Less detail

Impact de la finition sur les émissions de COV dans le temps

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39362
Author
Barry, A.
Date
March 2011
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Barry, A.
Date
March 2011
Material Type
Research report
Physical Description
29 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Wood
VOC Volatile Organic Compounds
Organic matter
Series Number
201003262
E-4702
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Ce projet avait comme objectifs l’évaluation de l’effet combiné du temps, du type de finition et du type de séchoir utilisé pour polymériser la finition sur les émissions des composés organiques volatils (COV). Pour ce faire deux types de finition un à base d’eau (AkzoNobel T69-4156A Aqualux fast) et un à base de solvant (AkzoNobel T97-4094 Sel Seal Lacque), trois types de séchage soit séchage à air chaud, séchage infrarouge et un séchage à air chaud suivi d’une cuisson UV. Dans le cas du produit séché à l’UV, la finition était également du type aqueux de AkzoNobel (AkzoNobel 439-2225-UV). Les émissions ont été mesurées en fonction du temps jusqu’à 67 jours pour certains échantillons. Il ressort de cette étude que pour un type de finition donné, que le type de séchage ainsi que le temps ont un impact très significatif sur le niveau des émissions ainsi que sur les types de COV individuels détectés. Il ressort en effet que les niveaux d’émission diminuent assez rapidement dans le temps et que pour certains types de séchage certains composés ne sont plus détectés après une certaine période de temps. Également, le niveau initial de ces émissions est passé presque du simple au double entre les produits à base de solvant et ceux à base d’eau. Ce résultat qui apparait surprenant à première vue n’en est pas un vraiment, cette observation est très courante et bien documentée dans la littérature. Le type de séchage utilisé a également démontré son impact sur les émissions. En effet, pour une finition donnée, le séchage à l’infrarouge apparait être celui avec lequel les émissions tendent vers zéro après 60 jours d’exposition des produits, exception faite du formaldéhyde dont le niveau d’émission des produits à base de solvant est presque le même pour les trois types de séchage utilisés pour compléter la polymérisation.
Wood Products - Formaldehyde Emission
Volatile organic compounds (VOCs)
Documents
Less detail

Réduction des contraintes résiduelles dans le bois en fin de séchage

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39367
Author
Normand, D.
Date
May 2011
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Normand, D.
Date
May 2011
Material Type
Research report
Physical Description
10 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Stresses
Drying
Series Number
Valeur au bois no FPI-108E
E-4707
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Residual stress
Lumber - Drying
Documents
Less detail

Identification des stratégies optimales de triage des bois EPS. Étape : Évaluation des technologies de prétriage - température près du point de congélation

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39392
Author
Lavoie, Vincent
Savard, Marc
Date
October 2011
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Savard, Marc
Date
October 2011
Material Type
Research report
Physical Description
26 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Wood
Pinus
Spruce
Spruce Pine Fir
SPF
Sorting
Drying
Series Number
Projet General Revenue no 201004848
201004848
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Ce projet vise à mettre au point une méthodologie et des outils pour aider les usines à évaluer les différentes solutions de triage offertes pour le séchage de bois du groupe EPS et identifier les solutions optimales spécifiques. L’étape du projet faisant l’objet du présent rapport consiste plus particulièrement à évaluer différents systèmes de triage offerts sur le marché dans des conditions hivernales (température du bois sous le point de congélation). Quatre systèmes de triage ont été évalués soit le Préclasseur 3DELTA de Fabrication Delta, le MC-Pro 1500 de NMI, l’optimisateur de séchage du sapin et de l’épinette d’AUTOLOG (SAPTEK) et le système de pesée dynamique SPD de VAB Solutions. Les 3 premiers systèmes ont été testés à l’usine d’AbitibiBowater de Maniwaki tandis que le système par pesée dynamique SPD a été testé à l’usine de Canfor à Daaquam, mais en utilisant le même échantillon de sciages à l’état vert. La proportion d’essences des pièces de l’échantillon était de 41 % d’épinette, 21 % de pin et 38 % de sapin. Les pièces ont été mesurées avec les systèmes dans des conditions de température du bois variant de -2 à 2°C. L’objectif consistant à évaluer les systèmes alors que la température du bois était sous le point de congélation n’a pas été atteint. Les pièces retenues pour fin d’analyse ont été séchées pour permettre d’obtenir la courbe de séchage pour chaque pièce. De cette façon, il a été possible de déterminer le temps de séchage pour chaque pièce à toute teneur en humidité intermédiaire ou l’inverse. Tous les systèmes étudiés ont montré des gains significatifs en productivité pour un triage en deux lots de l’échantillon d’essences mélangées. Le potentiel maximal théorique de gain en productivité par le triage en deux lots est de 33,4 %. Le système 3DELTA a montré des gains en productivité de 28,9 %, le système SAPTEK de 28,4 %, le système MC-Pro 1500 de 24,9 % et le système de pesée dynamique SPD de 18,3 %. À l’intérieur du groupe d’essence épinette/pin, le potentiel maximal de gain en productivité de l’échantillon trié en deux lots est de 8,6 %. Le système de pesée dynamique a montré un résultat de gain en productivité au séchage de 4,1 %, le système MC-Pro 1500 de 3,3 %, le système 3DELTA de 2,9 % et le système SAPTEK de 2,1 %. À l’intérieur du sapin, le potentiel maximal de gains en productivité de tri en deux lots est de 14,7 %. Le système de pesée dynamique SPD a obtenu un résultat de gain en productivité de 6,3 %, les systèmes 3DELTA et MC Pro-1500 de 3,5 % et le système SAPTEK de 3,3 %.
Sorting
SPF (Spruce-Pine-Fir)
Frozen Wood - Moisture Content
Drying
Documents
Less detail

La proposition-valeur pour le bois lamellé-croisé

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39435
Author
Crespell, Pablo
Gaston, Chris
Date
January 2011
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Crespell, Pablo
Gaston, Chris
Date
January 2011
Material Type
Research report
Physical Description
23 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Timber
Laminate product
Analysis
Location
Pointe Claire, Québec
Language
French
Abstract
Cross-laminated timber
Market analysis
Market strategy
Documents
Less detail

Élément 5 : Développement de nouveaux procédés et technologies pour l'industrie des bois feuillus (Projet 8) - Coloration et décoloration du bois à l'aide de la biotechnologie

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39350
Author
Yang, D.-Q.
Gignac, Manon
Date
January 2011
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Yang, D.-Q.
Gignac, Manon
Date
January 2011
Material Type
Research report
Physical Description
52 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Hardwoods
Series Number
Programme des technologies transformatrices ; Projet TT.5.15
201002820
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
La couleur du bois a un impact économique sur les produits de bois. L’industrie du sciage des bois feuillus reçoit de plus en plus de demande de la part de ses clients pour des produits de bois présentant une couleur précise, constante et attrayante. Les champignons constituent un groupe de micro-organismes spécifiques qui peuvent affecter la couleur du bois. Certaines espèces fongiques produisent divers pigments colorés pendant leur croissance qui peuvent créer une couleur désirable ou un motif sur les produits de bois. D’autres espèces produisent des enzymes de blanchiment qui peuvent décolorer des produits de bois tachés. Les objectifs de ce projet visent à augmenter la valeur moyenne de la gamme de produits de bois feuillus par la mise au point d’une technologie permettant d’éliminer les couleurs indésirables du bois et de produire des couleurs et motifs attrayants et constants. Trente-cinq espèces fongiques ont été sélectionnées pour colorer du bois d’érable à sucre, de bouleau blanc et jaune. Vingt-cinq espèces fongiques ont été sélectionnées pour décolorer du bois taché (taches d’origine chimique ou biologique) d’érable à sucre, de bouleau jaune et de pin blanc. Les échantillons de bois ont été traités par immersion de 30 secondes dans des suspensions de spores et incubés à 25°C et 75 % d’humidité relative jusqu’à 8 semaines. Les changements de la couleur du bois ont été inspectés visuellement hebdomadairement et la couleur finale a été mesurée à l’aide d’un colorimètre. Les résultats de coloration du bois montrent que 15 espèces fongiques sont prometteuse pour colorer le bois d’érable à sucre, de bouleau blanc et de bouleau jaune dans des teintes de rouge, brun, gris, noir et violet. Le duramen a été coloré de la même façon que l’aubier par la plupart des espèces fongiques. L’application d’un mélange de 3 et plus des espèces fongiques sélectionnées sur une même pièce de bois a produit un motif d’arc-en-ciel aux couleurs multiples sur le bois. Le procédé de coloration du bois a été d’une durée de 1 à 4 semaines. Le vieillissement climatique a réduit graduellement l’intensité de la couleur du bois sans couche protectrice. Les résultats de la décoloration du bois montrent que 17 espèces fongiques sont prometteuses : 10 espèces ont décoloré le bleuissement du pin blanc, 3 espèces ont décoloré les taches brunes du pin blanc, 10 espèces ont décoloré les taches de l’érable à sucre et 11 espèces ont décoloré les taches du bouleau blanc. Selon l’évaluation visuelle et au colorimètre pour la brillance et l’uniformité de la couleur des échantillons de bois décolorés, 3 espèces fongiques ont été identifiées comme candidates pour la décoloration du bleuissement du pin blanc, 1 espèce pour les taches brunes du pin blanc et 4 espèces pour les taches de l’érable à sucre et 4 espèces pour les taches du bouleau jaune. Le procédé de décoloration a requis entre 2 et 8 semaines.
Biotechnology
Hardwoods
Colour
Documents
Less detail

Élément 5 : Développement de nouveaux procédés et technologies pour l'industrie des bois feuillus - Identification d'applications de la technologie de séchage haute fréquence en continu rentables pour l'industrie des bois feuillus

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39250
Author
Lavoie, Vincent
Kendall, J.
Date
January 2010
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Lavoie, Vincent
Kendall, J.
Date
January 2010
Material Type
Research report
Physical Description
7 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Seasoning high frequency
Seasoning
Hardwoods
Series Number
Programme des technologies transformatrices ; Projet TT5.15
201000399
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Le présent projet fait partie l’initiative de recherche visant à améliorer la compétitivité de la filière feuillue de l’est du Canada et est financé par le Programme des technologies transformatrices de Ressources naturelles Canada. L’objectif est de déterminer en collaboration avec des industriels de l’industrie de transformation des bois feuillus quelles sont les applications de séchage par haute fréquence en continu les plus intéressantes à investiguer pour le développement futur de cette technologie. Il servira à élucider certains éléments technico-économiques (longueur des électrodes, estimation de coût d’achat, coût énergétique, etc.) en fonction de différentes applications potentielles.
Seasoning - High frequency
Hardwoods - Seasoning
Documents
Less detail

Élément 5 : Développement de nouveaux procédés et technologies pour l'industrie des bois feuillus - Évaluation de procédés de débitage axés sur les besoins de la deuxième et de la troisième transformation

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39300
Author
McDonald, J. David
Drouin, M.
Date
January 2010
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
McDonald, J. David
Drouin, M.
Date
January 2010
Material Type
Research report
Physical Description
28 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Saw mills
Efficiency
Series Number
Programme des technologies transformatrices ; Projet TT5.15
201002820
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Ce projet de recherche propose aux scieries de bois feuillus un système de tri des sciages complémentaire aux normes de classification des sciages de la NHLA qui permettrait de mieux répondre aux besoins spécifiques des usines de deuxième et de troisième transformation. Les gains en valeur et en rendement matière potentiels liés à l’établissement d’un tel système ont été évalués de même que le mode de débitage le mieux adapté à ces besoins. Un échantillon de 179 billes de bouleau jaune de 8 et 9 pieds de longueur a été séparé en deux lots et débité en sciages de 4/4 selon les modes de débitage sélectif et en plot modifié. Les sciages produits ont été évalués par un système de vision automatisé qui a permis de simuler le débitage secondaire en fonction de paniers de produits destinés à différents secteurs de la deuxième/troisième transformation. Les secteurs considérés sont le plancher, l’escalier, l’armoire de cuisine, la moulure, le meuble, le panneautage et la palette. Le tri des sciages en fonction du débitage secondaire a été effectué selon deux scénarios d’optimisation. Le premier visait à diriger les sciages vers le secteur permettant d’atteindre le meilleur rendement tout en respectant les approvisionnements actuels en sciages de qualité NHLA. Le deuxième scénario était similaire au premier avec la particularité de permettre, selon certaines restrictions, l’attribution des sciages de qualité inférieure vers des secteurs qui n’avaient pas l’habitude d’utiliser les sciages de basse qualité. Les résultats démontrent que cette avenue est envisageable puisque les deux scénarios d’optimisation du tri des sciages ont permis d’augmenter les rendements matière de 5,6 % à 87,9 % selon le secteur visé. Seul le secteur du meuble a connu une baisse de rendement qui se situe autour de 6 % pour les deux scénarios évalués. Une réduction de 53 $ à 1 728 $ des coûts d’approvisionnement en $/Mpmp de composants produits a également été obtenue pour l’ensemble des secteurs à l’exception de l’escalier où une hausse de 53 $ a été notée lors du premier scénario. Ces changements ne devraient pas avoir d’effet négatif sur la productivité des usines de deuxième et de troisième transformation puisque le nombre de sciages requis pour produire Mpmp de composants a diminué dans la majorité des secteurs. Quant aux modes de débitage utilisés, aucune différence significative n’a été établie par rapport au rendement matière obtenu par secteur. Malgré le fait que certaines étapes restent à franchir avant que ce type de production voie le jour en industrie, cette approche s’avère prometteuse. Elle permettra à l’industrie des bois feuillus d’améliorer son rendement matière global et de devenir une industrie davantage axée sur les besoins du client.
Sawmilling - Efficiency
Documents
Less detail

Élément 5 : Développement de nouveaux procédés et technologies pour l'industrie des bois feuillus - Établissement de liens entre les besoins des utilisateurs et la qualité des sciages requis

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub39309
Author
McDonald, J. David
Date
January 2010
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
McDonald, J. David
Date
January 2010
Material Type
Research report
Physical Description
23 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Saw mills
Efficiency
Quality control
Qualitative analysis
Series Number
Programme des technologies transformatrices ; Projet TT5.15
201002820
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Ce projet de recherche propose des regroupements de sciages dont les caractéristiques dimensionnelles et qualitatives permettront de fabriquer des composants mieux adaptés aux besoins des secteurs du plancher, de l’armoire de cuisine, du meuble, de l’escalier et de la moulure. Nos résultats révèlent que les regroupements des sciages basés sur leurs dimensions offrent de meilleures opportunités que lorsqu’ils sont basés sur la qualité. À cet effet, l’analyse du procédé de mise en composants des secteurs indique qu’il est possible, dans bien des cas, de réduire de 1/16 de pouce la dimension cible en épaisseur des sciages de 4/4 et 5/4 sans contrevenir aux exigences des différents utilisateurs. Cette réduction représente un gain de rendement en volume d’environ 3.8 %, soit l’équivalent de revenu additionnel de 130 000 $ pour une scierie qui produit annuellement 5 MMpmp. La production de sciages à largeurs variables convient à la plupart des secteurs, sauf celui du plancher. D’autres secteurs comme celui de la moulure pourraient tirer profit de petits volumes de sciages à largeur fixe qui conviennent aux largeurs de moulures les plus populaires. Les scieries auraient également avantage à regrouper séparément par qualité les sciages de longueur de 4 et 5 pieds et ceux de 6 pieds et plus pour effectuer leur mise en marché. Les sciages longs qui sont très en demande pourraient être vendus avec une surprime alors que les sciages courts seraient vendus à moindre coût dans des secteurs tels que l’armoire de cuisine et le meuble où de forts pourcentages de composants sont fabriqués à des longueurs inférieures à 4 pieds. L’utilisation d’un système de tri axé sur la couleur et complémentaire aux normes de classification NHLA s’avère une option intéressante pour augmenter la valeur du panier de produits. Le secteur de la moulure, de l’escalier et de l’armoire de cuisine sont les plus susceptibles d’être preneur pour ce type d’approvisionnement. La classification des sciages à partir de la belle face est également à considérer pour alimenter les secteurs qui s’approvisionnent de qualité de sciages 2 et 3 Commun et dont le revers des composants usinés n’est pas apparent. Selon ces critères, le secteur du plancher et en partie celui du meuble pourraient tirer avantage à se procurer des sciages classifiés à partir de la belle face. La récupération de sciages de 4 pieds dont les rendements en débits clairs sont autour de 75 %, de même que la production de sciages de largeur inférieure à 3 pouces ou de longueur adaptée à un secteur donné, pourraient également susciter l’intérêt de certains utilisateurs. Il est indéniable que tous ces regroupements devront se faire par l’entremise de relations d’affaires et de dialogues soutenus entre le fournisseur et les clients pour répondre adéquatement à leurs besoins. De plus, l’utilisation d’un système de vision s’avère incontournable pour le développement de classes de qualité qui tiennent compte à la fois de la dimension, de la coloration et des défauts admissibles pour un composant donné.
Sawmilling - Efficiency
Lumber - Quality control
End uses
Documents
Less detail

208 records – page 1 of 11.