Skip header and navigation

91 records – page 1 of 10.

The ability of bacteria to induce brownstain in western hemlock

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub5877
Author
Kreber, B.
Hedberg, B.
Date
March 1996
Edition
41145
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Kreber, B.
Hedberg, B.
Contributor
Canada. Canadian Forest Service.
Date
March 1996
Edition
41145
Material Type
Research report
Physical Description
7 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Tsuga Heterophylla
Tsuga
Stain
Bacteria
Series Number
Canadian Forest Service No. 32 1/2
Contract no. 1715K024
W-1322
Location
Vancouver, British Columbia
Language
English
Abstract
Three Gram negative bacteria isolated from brownstained western hemlock were investigated for their capacity to produce hemlock brownstain. Brownstain was observed when infecting western hemlock with two bacteria. Oxygen was strongly indicated as being indespensable for the development of brownstain in infected samples. However, pH did not seem to influence the production of this stain.
Tsuga heterophylla - Stains, Chemical
Stains - Chemical
Degradation, Bacterial
Bacteria
Documents
Less detail

About EPDS [environmental product declarations]

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub3195
Author
Mahalle, Lal
Date
October 2013
Edition
39855
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Mahalle, Lal
Date
October 2013
Edition
39855
Material Type
Research report
Physical Description
2 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Environment
Manufacturing
Series Number
W-3107
Language
English
Abstract
Environmental product declarations (EPDs) are a standardized way for manufacturers to report quantified environmental impacts of their products. EPDs are developed in line with well-established guidelines from the International Organization for Standardization (ISO) to ensure rigorous and transparent procedures are followed.
Documents
Less detail

Analyse comparative des fenêtres en bois européennes et nord-américaines

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub2466
Author
Gignac, Manon
Date
July 2007
Edition
39045
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Gignac, Manon
Contributor
Canada. Natural Resources Canada
Date
July 2007
Edition
39045
Material Type
Research report
Physical Description
19 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Windows
Series Number
E-4254
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
L’industrie de la fenêtre en bois n’a cessé de diminuer au cours de la dernière décennie au profit des fenêtres en PVC. Contrairement aux croyances populaires, cette tendance ne s’observe pas seulement en Amérique du Nord, mais aussi en Europe en général. Au Canada, cette demande croissante pour les fenêtres en PVC est en grande partie alimentée par le marché de la rénovation où les consommateurs désirent des fenêtres qui nécessitent peu d’entretien et qui sont plus durables. Ces deux facteurs, en plus du prix, jouent en défaveur de l’installation de fenêtres en bois. Le but principal de l’étude est de faire une analyse comparative de fenêtres en bois d’origine européenne et nord-américaine (canadienne et américaine); l’objectif étant d’identifier les forces et faiblesses de chaque système en terme de performance (design et durabilité) et d’entretien (finition). Compte tenu des exigences et objectifs poursuivis par ce projet, l’analyse de performance des fenêtres s’est limitée aux essais d’étanchéité à l’air (ASTM E 283), étanchéité à l’eau (ASTM E 547) ainsi que la résistance à la condensation (ACNOR/CSA A440-00, section 11.12). Le choix des essais a été fait dans le contexte de l’étude visant à définir la performance des systèmes en terme de durabilité et d’entretien. L’eau, sous toutes ses formes (liquide, vapeur, condensation) étant un élément clé responsable de la détérioration des éléments en bois (infiltration d’eau, moisissures, pourriture, gonflement, etc.) ce paramètre a été retenu comme l’un des plus importants à considérer. Les essais des deux fenêtres nord-américaines ont été réalisés chez Air-Ins., un laboratoire d’essais accrédité pour les portes, fenêtres et produits verriers et la fenêtre française a été évaluée par le CTBA. Les trois systèmes évalués dans le cadre de cette étude ont très bien performé et respectent les normes en cours. Cependant, l’atteinte des différents niveaux d’échec a permis de réaliser que le bois n’est pas vraiment la cause de ces échecs. Les échecs, dus à l’infiltration d’air et d’eau, sont plutôt associés à la performance des joints d’étanchéités, à la présence de contraintes entre les joints et les mécanismes d’ouverture, produisant diverses portes d’entrée pour les fuites d’air ou d’eau. Par contre, la résultante est qu’en cas de défaut, c’est le bois qui doit assurer une bonne performance et résister à toute épreuve pour pallier ces imperfections. Éventuellement, ces défauts seront responsables de problèmes d’humidité, condensation, moisissures, pourriture ou même altération de la finition. Ainsi, mis à part les grandes qualités reconnues des fenêtres en bois (bonne étanchéité, performance thermique et acoustique, qualités esthétiques), la clé de la performance pour les années à venir, reposera sur la qualité de l’installation, la finition partielle ou totale en usine (avant la mise en service) et le développement de produits avec peu d’entretien pouvant donner une garantie de durabilité sur quelques dizaines d’années.
Windows
Documents
Less detail

Analyse des impacts de la modification du degré de standardisation dans les entreprises du secteur du meuble québécois

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub2641
Author
Fortin, É.
Date
March 2007
Edition
39235
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Fortin, É.
Contributor
PARIM
Date
March 2007
Edition
39235
Material Type
Research report
Physical Description
25 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Furniture
Series Number
Projet General Revenue no 4891
4891
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Au cours des dernières années, l’arrivée massive sur les marchés nord américains de produits en provenance des pays émergents a provoqué une prise de conscience de l’importance d’associer les partenaires d'affaires dans la mise en œuvre de processus avancés de collaboration. À cet égard, la standardisation des processus constitue un des outils permettant de s’adapter à cette nouvelle réalité. Cependant, la standardisation demeure une notion large, souvent nommée mais peu étudiée en tant que concept s’appliquant à une réalité de fabrication mais aussi à une dynamique de gestion des opérations. Le présent rapport a pour objectif de répondre aux trois questions suivantes : En quoi consiste la standardisation en milieu manufacturier, comment se manifeste-t-elle et quelles en sont les limites? Les résultats montrent que les entreprises s’orientent principalement vers la standardisation des opérations de production et des produits. Perçus favorablement par les départements de production, tous les efforts de standardisation sont vus comme une menace à la créativité par les départements de design.
Furniture industry
Documents
Less detail

Analysis of borate-treated L-joints after five years exposure and inspection after six years

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub4367
Author
Morris, Paul I.
Ingram, Janet K.
Date
July 1996
Edition
41141
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Morris, Paul I.
Ingram, Janet K.
Date
July 1996
Edition
41141
Material Type
Research report
Physical Description
20 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Preservatives boron
Preservatives
Series Number
1710C487
W-1313
Location
Vancouver, British Columbia
Language
English
Abstract
As a result of its potential as an added-value, environmentally acceptable, high performance wood product, borate-treated lumber has attracted the interest of the Canadian forest products industry (Byrne 1990). One of the potential markets for borate-treated wood in Europe and North America is millwork. Currently millwork manufacturers use light organic solvent preservatives to provide durability to their products but there are a number of reasons why this situation may change in the near future. There are increasing pressures on uncontrolled emission of volatile organic solvents from treated wood and public concerns regarding some of the active ingredients now in use (Orsler and Holland 1993). The use of borate-treated wood eliminates both of these problems and may provide some additional advantages by eliminating batch processing in the manufacture of joinery. The one factor which is likely to have the greatest impact on the performance of borate-treated millwork is the mobility of the boron. Borate-treated wood is currently approved for use in exterior exposure in New Zealand provided it has a three-coat paint finish. Nevertheless there is concern outside New Zealand that redistribution of boron within the treated wood could lead to localized depletion and decay. An L-joint test of borate-treated wood was set up by Forintek to determine whether preservative depletion and subsequent decay is likely to be a problem. This report describes the performance results of this trial after six years and compares borate content of the L-joints initially and after five years exposure.
Preservatives - Boron
Documents
Less detail

Bilan de la personnalisation de masse de l'industrie canadienne de meubles

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub3070
Author
Drouin, M.
Date
March 2013
Edition
39719
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Drouin, M.
Contributor
Canadian Forest Service.
Date
March 2013
Edition
39719
Material Type
Research report
Physical Description
33 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Test methods
Furniture
Canada
Series Number
301006974
E-4812
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Cette étude avait pour objectif de faire le bilan de l’utilisation de la personnalisation de masse au sein de l’industrie manufacturière canadienne de meubles en bois. Nous avons mesuré l’importance de cette stratégie pour l’industrie du meuble et les niveaux de personnalisation proposés par les manufacturiers. Cette étude a également été l’occasion de sonder quelques détaillants de meubles pour connaître l’impact de la personnalisation de masse sur la vente au détail. Les analyses réalisées témoignent de l’importance de la personnalisation de masse comme stratégie commerciale pour les manufacturiers de meubles canadiens dans leur offre de produits. L’évaluation des sites internet de cent (100) manufacturiers de meubles permet constater qu’une faible proportion de manufacturiers n’offre aucune option de personnalisation aux consommateurs. La majorité des manufacturiers s’est lancée à différents niveaux, soit dans une stratégie de variétisation, d’accessorisation, de configuration ou de production sur mesure. La variétisation est le niveau de personnalisation le plus rencontré, à la fois pour les segments du mobilier en bois et du mobilier rembourré. Cette variétisation s’exprime le plus couramment par un choix de couleurs dans le segment du meuble en bois, alors qu’elle s’exprime le plus couramment par un choix de cuirs et de tissus dans le segment du meuble rembourré. Les entrevues réalisées auprès de détaillants de meubles ont permis d’établir que de façon générale, ces commerçants considèrent positivement la personnalisation de masse. Aux dires de ces détaillants, l’acquisition d’un meuble personnalisé est très appréciée par la majorité des consommateurs. Les détaillants rencontrés considèrent que les avantages liés à l’achat d’un meuble personnalisé aux besoins et goûts des consommateurs compensent amplement pour les quelques inconvénients encourus tels le temps de vente et de livraison un peu plus longs. Toutefois, il semble que la personnalisation de masse, telle que présentée actuellement par les manufacturiers, convienne davantage aux petits détaillants qu’aux magasins de détail de grandes superficies qui doivent gérer un plus grand nombre de manufacturiers, donc de stratégies de personnalisation diversifiées.
Furniture industry - Canada
Furniture - Manufacture
Abstract
Les entrevues réalisées auprès de détaillants de meubles ont permis d’établir que de façon générale, ces commerçants considèrent positivement la personnalisation de masse. Aux dires de ces détaillants, l’acquisition d’un meuble personnalisé est très appréciée par la majorité des consommateurs. Les détaillants rencontrés considèrent que les avantages liés à l’achat d’un meuble personnalisé aux besoins et goûts des consommateurs compensent amplement pour les quelques inconvénients encourus tels le temps de vente et de livraison un peu plus longs. Toutefois, il semble que la personnalisation de masse, telle que présentée actuellement par les manufacturiers, convienne davantage aux petits détaillants qu’aux magasins de détail de grandes superficies qui doivent gérer un plus grand nombre de manufacturiers, donc de stratégies de personnalisation diversifiées.
Documents
Less detail

Biology and management of bluestain fungi

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub4579
Author
Uzunovic, Adnan
Date
March 2007
Edition
41374
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Uzunovic, Adnan
Contributor
Canada. Canadian Forest Service.
Date
March 2007
Edition
41374
Material Type
Research report
Physical Description
4 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Wood
Stain fungal
Stain
Series Number
Canadian Forest Service No. 38
W-2398
Location
Vancouver, British Columbia
Language
English
Abstract
This report describes research to determine the major source of bluestain fungi and determine the mechanisms of their dispersion, as well as the biology and weak points of pests that may be exploited to control them.
Stain - Fungal - Control
Fungi - Wood staining
Documents
Less detail

Cartographie des exigences techniques des architectes pour les lames de planchers en bois

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub3099
Author
Drouin, M.
Date
March 2013
Edition
39756
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Drouin, M.
Contributor
Canadian Forest Service.
Date
March 2013
Edition
39756
Material Type
Research report
Physical Description
19 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Flooring
Design
Series Number
301007065
E-4856
Location
Québec, Québec
Language
English
Abstract
Cette étude avait pour objectif principal de déterminer les exigences techniques requises par les architectes pour prescrire des lames de planchers dans le but de diriger les manufacturiers dans la rédaction de leurs fiches techniques et dans la réalisation des tests associés. Pour ce faire, deux approches de recherche ont été utilisées. D’une part, des interviews semi-dirigées auprès des manufacturiers de planchers en bois ont été conduites afin de détailler la nature de leur relation avec les architectes et la nature des demandes reçues de ces professionnels. D’autres parts, deux groupes de discussion ont été réalisés auprès d’architectes des régions de Montréal et de Toronto afin d’évaluer les habitudes et les besoins de ces professionnels lorsqu’ils spécifient des lames de planchers en bois. Ces rencontres ont également été l’occasion de sonder les besoins des architectes en matière d’information techniques pour les moulures en bois, ainsi que leurs besoins plus généraux en matière de communication et d’innovation en ce qui a trait au secteur des produits de recouvrement de planchers en bois. Bien qu’ils partagent à l’occasion cette responsabilité avec les clients, les designers d’intérieur, les promoteurs et entrepreneurs, ainsi que les techniciens en architecture, cette étude aura dans un premier temps permis de valider le rôle important des architectes dans la spécification des produits de revêtements de sol dans les projets de construction au Canada. Le bois est ressorti comme étant un matériau de base dans la gamme de matériaux couramment utilisé pour les revêtements de sol par ces professionnels qui ont cependant affirmé qu’il était plus difficile de l’intégrer au sein des bâtiments non résidentiels que résidentiels. Cette situation s’explique notamment par des raisons d’entretien, de coût, d’insonorisation, de résistance à l’humidité, d’hygiène et de durabilité dans les zones à forte occupation. En matière d’information technique, les architectes se sont montrés généralement satisfaits de l’information disponible sur les sites web des fabricants et de celle qu’ils peuvent obtenir des représentants. En d’autres mots, ils ont affirmé trouver assez facilement l’information technique nécessaire à leur travail de spécificateur. Les informations qu’ils souhaitent retrouver en priorité sur les fiches techniques des fabricants sont notamment : le type de produit (massif ou ingénierie), les essences, grades et finis offerts, les dimensions du produit, les garanties, les usages pour lesquels le produit est destiné (résidentiel, commercial, commercial léger, etc.), les lieux d’origine de la matière première et de transformation, les directives d’entretien dans un contexte non résidentiel, les données techniques permettant de constater si le produit respecte les normes du code du bâtiment, ainsi que les différentes certifications environnementales. Les besoins d’information technique pour les moulures sont sensiblement les mêmes que pour les produits de plancher, avec une attention particulière pour les informations qui touchent l’entretien et tous les aspects en lien avec l’apparence des produits. Bien que chaque architecte ait ses habitudes et préférences en matière de communication, ces professionnels ont affirmé que les sites web des manufacturiers, les représentants et les échantillons constituent tous des médiums importants lorsqu’ils sont en phase de recherche, de sélection et de spécification des produits. Les représentants ont fréquemment été cités comme des intervenants majeurs dans le travail de spécification des architectes. Selon eux, les représentants constituent la source d’information la plus fiable notamment pour voir la gamme des échantillons et connaître la disponibilité des produits, les délais de fabrication et de livraison, ainsi que les prix de vente. Les échantillons demeurent des outils incontournables pour les architectes. Toutefois, ils servent davantage aux architectes pour valider leur choix en fin de processus de sélection et pour présenter aux clients, que pour explorer la gamme des produits disponibles sur le marché. Ce sont plutôt les sites web qui constituent fréquemment le point de départ pour les architectes en recherche de produits. En plus de présenter des fiches techniques complètes, il est important que ces sites web soient à jour notamment, en ce qui a trait à la disponibilité des produits mais également en ce qui concerne la qualité des images exposées pour les différents produits offerts.
Flooring Systems - Design and Construction
Documents
Less detail

Causes of hemlock brownstain : final summary report

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub4377
Author
Byrne, Anthony (Tony)
Kreber, B.
Date
July 1996
Edition
41152
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Byrne, Anthony (Tony)
Kreber, B.
Contributor
Canada. Canadian Forest Service.
Date
July 1996
Edition
41152
Material Type
Research report
Physical Description
6 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Wood
Tsuga Heterophylla
Tsuga
Stain fungal
Stain
Growth
Balsam
Fir
Series Number
Canadian Forest Service No. 32
W-1379
Location
Vancouver, British Columbia
Language
English
Abstract
Discolourations of hem-fir, usually called hemlock brownstain, have become an economically important problem with the move towards increased kiln-drying of the wood species mixture and added-value products in which discolourations cannot be tolerated. These discolourations, clearly different from sapstain, can occur in several types and intensities and are a serious problem in high-value markets. Because little is known about their causes means for their control are still unavailable. Therefore fundamental research was initiated to elucidate the biology and chemistry of hemlock brownstain and to suggest control measures. A post graduate student was hired to undertake laboratory and field work as part of a Ph.D. program. The thesis subject was "the role of microorganisms in the phenomenon of hemlock brownstain". The thesis covers: a literature review; laboratory work to locate the stain and define its nature; a storage study of logs and lumber to monitor progress in development of brownstain; fungal isolation work and sap characterization studies; in vitro production of hemlock brownstain in wood and sap; and additional laboratory experiments to determine what factors influence the formation of the brownstain. In addition to the thesis research the role of bacteria in the formation of the stain was investigated in the laboratory and the ability of various chemicals, including fumigants, to prevent the stain was tested in small-scale field test. This report provides an overview of the findings and provides recommendations for future work. The experiments clearly demonstrated that a non-specific microflora can produce brownstain which led to the hypothesis that microorganisms could be involved in hemlock brownstain. Based on our knowledge of the coastal sawmilling industry a strategy of minimizing fungal infection and rapid handling of the tree breakdown into final wood products could probably be the best approach to help reduce the problem. In terms of future work we recommend that work to understand the mechanism of DDAC in mitigation of the browning take precedence in future work on hemlock brownstain.
Abies amabilis - Stains - Fungal
Tsuga heterophylla - Stains - Fungal
Fungi - Growth
Fungi - Wood staining
Stains - Fungal
Hem-Fir - Stains - Fungal
Documents
Less detail

Characterization of fires in residential buildings

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub2450
Author
Mehaffey, J.R. (Jim)
Date
March 2007
Edition
39029
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Mehaffey, J.R. (Jim)
Date
March 2007
Edition
39029
Material Type
Research report
Physical Description
3 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Fire
Building construction
Residential construction
Series Number
General Revenue
4918
Location
Québec, Québec
Language
English
Abstract
Fires, Building - Tests
Documents
Less detail

91 records – page 1 of 10.