Skip header and navigation

7 records – page 1 of 1.

Comparaison de la qualité du trait de scie de déligneuses à scie fixe et à scies multiples mobiles

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub38964
Author
Tremblay, Carl
Date
March 2006
Material Type
Research report
Field
Sustainable Construction
Author
Tremblay, Carl
Date
March 2006
Material Type
Research report
Physical Description
15 p.
Sector
Wood Products
Field
Sustainable Construction
Research Area
Advanced Wood Materials
Subject
Kerf
Sawing
Series Number
E-4114
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Ce projet avait pour objectif de comparer la qualité du trait de scie de déligneuses à scie fixe et à scies multiples mobiles utilisées pour la fabrication de panneaux collés sur chant destinés aux composants de meubles ou armoires de cuisine. Ce projet fut réalisé selon le souhait d’industriels mettant en doute le bon contrôle des paramètres de délignage permettant un collage sur chant de qualité avec l’emploi de déligneuses à scies multiples mobiles. Deux déligneuses à scie fixe et deux déligneuses à scies multiples mobiles utilisées en industrie pour la fabrication de panneaux collés sur chant en érable ont servi à la réalisation de cette étude. L’évaluation de la qualité du trait de scie des déligneuses a porté sur les paramètres suivants : rugosité sur chant et variation en largeur des bandes, qualité des joints de colle des panneaux en termes d’apparence, de présence de défauts localisés et de solidité. Les résultats ont démontré des valeurs moyennes de rugosité sur chant légèrement plus élevées chez les bandes fabriquées à l’aide des déligneuses à scies multiples mobiles mais tout en demeurant dans la gamme permettant la fabrication à grand volume de panneaux avec joints de colle de qualité. Les résultats ont aussi démontré une variation en largeur similaire le long des bandes délignées par chaque type de déligneuse. L’examen de panneaux fabriqués en usines à partir des déligneuses à l’étude n’a pas démontré d’écarts de qualité en termes de proportions de joints de colle trop apparents et de défauts localisés. Des mesures de résistance en cisaillement ne permettent pas non plus de conclure à une moins bonne solidité des joints de colle des panneaux fabriqués à partir de déligneuses à scies multiples mobiles. Ainsi, sur la base des mesures effectuées sur les échantillons de bandes et de panneaux recueillis en usines dans le cadre de ce projet, on ne peut témoigner de la moins bonne qualité des produits fabriqués à partir de déligneuses à scies multiples mobiles comparativement aux déligneuses à scie fixe.
Sawing - Kerf
Documents
Less detail

Effets de la vitesse de coupe, de la bouchée et du nombre de couteaux sur la qualité de surface des sciages et des copeaux dans les équarrisseuses-déchiqueteuses munies de couteaux pliés ou de couteaux jetables (phase III)

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub42390
Author
Laganière, B.
Date
March 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Laganière, B.
Contributor
Ressources naturelles Canada - Service canadien des forêts
Date
March 2006
Material Type
Research report
Physical Description
31 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Blades
Sawing
Chippers
Series Number
E-4259
Location
Sainte-Foy, Québec
Language
French
Abstract
Le but de cette étude était de déterminer les effets de la bouchée des couteaux, de la vitesse de coupe et du nombre de couteaux sur la qualité de surface des sciages et la qualité des copeaux lors de la transformation de billes d’épinette noire [Picea mariana (Mill.) B.S.P.] à l’aide d’équarrisseuses-déchiqueteuses munies de couteaux pliés (conventionnels, ordinaires ou courbes) ou de couteaux jetables. La qualité des sciages était fonction des pertes encourues à l’éboutage pour éliminer les grandes entailles de couteau et les fibres arrachées, qui réduisent le rendement de qualité. La qualité des copeaux était basée sur le pourcentage de particules fines (longueur et épaisseur) lors d’essais au tamis. Nous avons effectué 12 essais portant sur les variables suivantes : bouchée du couteau (22,2 et 28,6 mm), nombre de couteaux (3 et 6) et vitesse de coupe des couteaux (762,2, 1219,5, 1676,8 et 2131,1 m/min). Selon nos essais préliminaires, le pourcentage de fines augmentait avec la vitesse des couteaux, alors que la qualité de surface des sciages n’y était pas sensible. L’épaisseur et la longueur moyennes de copeau diminuaient à mesure que l’on augmentait la vitesse de coupe et la bouchée. Les essais avaient lieu sur des billes de 2,54 m de longueur et de 15 cm de diamètre, à une température de l’ordre de 15 à 25°C. La proportion de fines était plus faible avec les couteaux pliés, mais elle tendait à augmenter avec la vitesse de coupe. La proportion de fines n’était pas non plus sensible à la bouchée, mais elle l’était au nombre de couteaux, et elle augmentait avec la vitesse de coupe. L’épaisseur moyenne des copeaux diminuait à mesure que la vitesse de coupe augmentait; elle diminuait aussi quand on augmentait le nombre de couteaux. Pour un ensemble de paramètres donné, l’épaisseur moyenne des copeaux était plus élevée avec les couteaux pliés. Elle augmentait également quand on augmentait la bouchée du couteau, mais elle diminuait quand on augmentait le nombre de couteaux. Pour un nombre de couteaux donné, la longueur moyenne des copeaux était plus grande avec les couteaux pliés; c’était aussi le cas quand on augmentait la bouchée. Contrairement aux résultats obtenus pour la longueur moyenne, l’épaisseur moyenne mesurée des copeaux était toujours plus élevée au premier débit qu’au deuxième débit, les différences étant de l’ordre de moins de 1 mm. Il nous a donc paru raisonnable d’analyser les copeaux des deux débits en un seul lot sans affecter l’épaisseur moyenne mesurée des copeaux. La qualité de surface tendait à diminuer aux vitesses de coupe plus élevées; elle diminuait aussi quand on augmentait le nombre de couteaux, alors qu’elle augmentait avec la bouchée. Dans tous les cas, l’arrachement de fibres était moins fréquent avec les couteaux pliés qu’avec les couteaux jetables. La proportion de pièces atteignant la qualité « Premium » avec moins de 1/32 po d’arrachement de fibres se situait au-dessous de 30 % pour une épaisseur cible de 1,640 po, et de 10 à 40 % pour une épaisseur cible de 1,700 po. Dans le cas de Premium tolérant 1/16” d’arrachement de fibres, les proportions correspondantes de pièces acceptables étaient de 10 à 50 % (1,640 po) et de 20 à 60 % (1,700 po). Enfin, pour le Premium tolérant 1/8” d’arrachement, les proportions de pièces acceptables variaient de 50 à 80 % (1,640 po) et de 60 à 90 % (1,700 po). Dans tous les cas, l’angle d’attaque du couteau et du contre-couteau était plus faible au point d’entrée dans le bois qu’au point de sortie, et il était plus élevé pour les longs couteaux (couteau de tranchage) que pour les contre-couteaux. L’angle d’attaque des couteaux de finition était toujours plus grand au point d’entrée qu’au point de sortie. Il était plus faible pour les couteaux pliés que pour les couteaux jetables, l’inverse étant vrai dans le cas des contre-couteaux, et dans celui des couteaux pliés de finition. Les pertes financières se sont avérées plus importantes avec les couteaux pliés qu’avec les couteaux jetables. Une tête d’équarrissage munie de six couteaux jetables semblait présenter des pertes moindres à vitesse de coupe plus basse, et les pertes semblaient aussi plus faibles pour une bouchée de couteau de 22,2 mm que lorsqu’elle était de 28,6 mm. Note : Le calcul des pertes monétaires a été basé en assumant que la totalité des sciages avait le potentiel d’être classé Premium. En pratique, environ 30% des pièces peut se qualifier Premium car la flache naturelle, la carie, les nœuds et autres défauts causent des déclassements sans égard à la qualité de surface engendrée par l’écorçage et l’équarrissage. Les pertes dues à la classe (pertes en qualité) doivent donc être réduites à 30% de leur valeur si on veut tenir compte de l’ensemble des sciages produits à la scierie.
Sawing - Blades
Chippers
Documents
Less detail

Optitek : manuel de l'utilisateur

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub42330
Author
Goulet, P.
Date
July 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Goulet, P.
Date
July 2006
Material Type
Research report
Physical Description
136 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Digitalization
Subject
Simulation
Sawing
Location
Sainte-Foy, Québec
Language
French
Abstract
Sawing - Computer simulation
Documents
Less detail

Optitek : user's manual

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub42365
Author
Goulet, P.
Date
July 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
to these changes and acquired the necessary abilities to reproduce new technology features such as curve sawing
Author
Goulet, P.
Date
July 2006
Material Type
Research report
Physical Description
136 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Digitalization
Subject
Simulation
Sawing
Location
Sainte-Foy, Québec
Language
English
Abstract
Sawing - Computer simulation
Documents
Less detail

Procédures de contrôle du procédé, de l'opération et de la qualité : débitage primaire

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub38974
Author
Goulet, P.
Date
April 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Goulet, P.
Date
April 2006
Material Type
Research report
Physical Description
29 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Sawing
Quality control
Qualitative analysis
Process control
Series Number
E-4127
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Le contrôle de la qualité des produits est effectué dans la majorité des scieries, mais à divers degrés d’intensité. Il est souvent effectué à la fin du procédé, généralement à l’usine de rabotage, lorsque les produits sont prêts à l’expédition et est rarement basé sur des procédures statistiques standardisées spécifiques à chaque poste-clé de transformation à la scierie. L’objectif général du projet est d’établir des procédures de contrôle du procédé qui permettent d’obtenir des équipements fonctionnant avec une efficacité optimale et ce pour toutes les étapes importantes du procédé de transformation du bois dans une scierie. Les résultats sont présentés sous la forme d’une série de guides portant chacun sur des procédures particulières au poste de transformation visé. Ces guides s’adressent aux contrôleurs de qualité des scieries et à toutes les personnes en charge de l’optimisation des procédés. Ils constituent une source d’information pour établir un programme de contrôle du procédé. Le présent document est consacré au débitage primaire. Les sections du guide couvrent les points suivants :
Mise au point : cette section détaille les éléments importants à vérifier pour assurer le fonctionnement adéquat de l’équipement. À cet effet, une attention particulière est portée aux systèmes d’alimentation, de scannage et de positionnement de la machine.
Opération : cette partie survole le rôle de l’opérateur (systèmes manuel et optimisé) et s’attarde ensuite à cerner les paramètres d’optimisation dont la compréhension et la maîtrise sont cruciales au fonctionnement optimal de la machine.
Contrôle de qualité : cette section propose des procédures simplifiées de contrôle journalier sur des points critiques de l’équipement. On s’assure ainsi de maintenir le niveau de performance du débitage primaire à son meilleur.
Performance : cette section du document fournit une méthode pour faire l’évaluation de la performance d’une ligne de débitage et comparer les résultats obtenus aux résultats standards de l’industrie.
Des annexes proposent des formulaires pour les différentes méthodes proposées.
Process control
Quality control
Sawing - Breakdown
Documents
Less detail

Process, operational and quality control procedures : primary breakdown

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub38998
Author
Goulet, P.
Date
April 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
.........................................................................................................................................................25 6.1 General Information on Sawing Line Performance
Author
Goulet, P.
Date
April 2006
Material Type
Research report
Physical Description
29 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Sawing
Quality control
Qualitative analysis
Process control
Series Number
General Revenue Project No. 3653
3653
Location
Québec, Québec
Language
English
Abstract
Product quality control is performed by a majority of sawmills, but to varying degrees of intensity. It is more often done at the end of the process, generally in the planing mill once the products are ready for shipping. It is rarely based on standardized statistical quality control procedures specific to key sawmill processing stations. The general objective of this research project is to establish quality control procedures to ensure optimal operating efficiency of sawmill equipment at every major step in the manufacturing process. The results are presented in the form of a series of guidelines for specific procedures at target processing stations. These guidelines are intended for sawmill quality controllers and those in charge of process optimization. They are an excellent source of information for setting up a process control program. This report addresses the primary breakdown process, and the guidelines cover the following elements:
Equipment fine tuning: this section provides a checklist of essential elements to ensure the equipment is running properly. Special attention is paid to the infeed, scanning and positioning systems on the machine.
Optimization of operations: this part addresses the role of the operator (in manual and optimized systems) and focuses on clarifying optimization parameters, an understanding and mastery of which are crucial to optimal machine operation.
Quality control: this section suggests simplified daily control procedures for critical equipment areas. The goal is to ensure top performance of the primary breakdown line.
Performance: This last section provides a performance evaluation procedure for a primary breakdown line and compares results against industry standards.
Included in the appendices are forms for the various proposed procedures.
Process control
Quality control
Sawing - Breakdown
Documents
Less detail

Le sciage courbe naturel et son impact en seconde transformation

https://library.fpinnovations.ca/en/permalink/fpipub38956
Author
Bédard, P.
Date
May 2006
Material Type
Research report
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Author
Bédard, P.
Date
May 2006
Material Type
Research report
Physical Description
19 p.
Sector
Wood Products
Field
Wood Manufacturing & Digitalization
Research Area
Advanced Wood Manufacturing
Subject
Utilization
Trees
Sawing
Series Number
E-4103
Location
Québec, Québec
Language
French
Abstract
Aujourd'hui les machines 4-faces sont largement répandues dans l’industrie du sciage de bois résineux, et plus particulièrement dans les usines de colombage. Ces machines emploient la technologie de sciage courbe naturel pour maximiser le rendement des petites billes dans lesquelles le critère courbure est un facteur atténuant. La plupart des bois de charpente de catégorie SPF 2x3 et 2x4 provenant d’usines de colombage sont débités en sciage courbe naturel, et une proportion grandissante de ces bois est destinée à la transformation secondaire, telle que la fabrication de poutrelles de bois en I. Une étude récente Impact du sciage courbe sur le séchage et le classement MSR, Bédard et Tremblay, 2002 a démontré que le sciage courbe permettait un accroissement de la rigidité du bois (MOE) de 4 % sans affecter significativement le gauchissement au séchage des bois de charpente de 2x4 et 2x6 de 8 à 16’ classés selon la qualité No 2 de la NLGA. L'objectif principal de cette étude est d'évaluer l'impact de la technologie sciage courbe naturel sur des produits destinés à la seconde transformation en bois d’ingénierie. Cette étude porte spécifiquement sur de petites billes provenant d’arbres de faible diamètre avec une proportion élevée de bois juvénile. Un échantillon de petites billes de 8', divisé en trois classes de courbure, a été scié avec des machines 4-faces. Le bois a été séché au four, raboté, classé visuellement et testé pour la rigidité afin déterminer sa classe MSR. Le gauchissement a été mesuré avant et après séchage. L'évaluation finale a été faite selon des critères spécifiques exigés pour la fabrication de poutrelles de bois en I. L'étude a démontrée que le sciage courbe naturel est essentiel au débitage des petites billes puisqu’il permet d’accroître le rendement sciage de 10 % en moyenne (de 3 à 20 % selon le taux de courbure des billes). Le sciage en courbe ne permet cependant pas de récupérer le plein rendement des billes courbes. Le déclassement au séchage s’est avéré un peu plus élevé pour le bois provenant des billes courbes à cause du voilement de rive. Le voilement de rive qui déclasse 6 % du bois en moyenne, est causé par les machines 4-faces lors du débitage de billes présentant des courbures multidirectionnelles ou simplement à cause d’une mauvaise rotation des billes. Le voilement de face n’occasionne aucun déclassement. C’est la torsion qui déclasse le plus de bois au séchage (12 %). Ce défaut origine davantage de la nature du bois que de la courbure des billes. Le sciage courbe naturel améliore significativement le rendement sciage des petites billes et les propriétés mécaniques du bois sans trop détériorer sa qualité lors du séchage et sans réduire pour autant ses aptitudes à la fabrication de poutrelles de bois I.
Curve sawing
Utilization - Small trees
Documents
Less detail

7 records – page 1 of 1.